Pourquoi et comment carafer son vin ?

Si vous êtes amateur de vin, vous avez sûrement dû remarquer lors d’activités d’œnotourisme ou de conversation avec des experts du vin qu’il est souvent question de carafer son vin avant de la déguster. Mais savez-vous seulement en quoi cela consiste ? Et comment le faire ? Dans cet article nous vous proposons de faire la lumière sur ce procédé.

En quoi consiste le carafage ?

Le carafage, comme son nom l’indique, consiste à transvaser son vin dans une carafe avant de procédé à la dégustation. Mais pourquoi faire cela ? Le but du carafage consiste tout simplement à faire entrer en contact le vin avec l’oxygène de l’air ambiant. En effet, votre vin a été stocké plus ou moins longtemps dans une bouteille, et tous les arômes et parfums ne se révèleront pas si vous vous servez directement depuis la bouteille. En transvasant le vin dans une carafe, le vin va s’oxyder, s’aérer et ainsi permettre d’adoucir les tanins de votre vin pour profiter au maximum de votre dégustation.

 

Comment carafer son vin ?

Y a-t-il une technique spécifique pour carafer son vin ? Oui, mais rassurez, il ne s’agit de rien de bien compliqué. Vous devez tout d’abord vous munir d’une carafe spécifique : celle-ci doit être à fond plat et large pour maximiser la surface de contact entre le vin l’air. Vous pouvez ensuite transvaser le vin depuis la bouteille jusque dans la carafe. N’ayez pas peur d’y aller franchement, car n’oubliez pas, le but est d’aérer votre vin. Vous pouvez ensuite remuer la carafe en la faisant tourner, de manière à faire naviguer votre vin au sein de cette dernière. Une fois que vous avez réalisé ceci, vous pouvez enfin passer au clou du spectacle : la dégustation. Veillez tout simplement à ne pas laisser votre vin trop longtemps dans la carafe au risque de perdre ses arômes : 2 ou 3 heures maximum.

 

Quel vin faut-il carafer ?

Nous allons distinguer ici trois sortes de vins : un vieux vin, un jeune vin et un vin naturel :

  • Vieux vin : si aérer votre vin est une bonne idée, le carafage peut être trop violent pour celui-ci après une longue période stocké à la cave dans une bouteille. Nous recommandons plutôt la décantation qui sera beaucoup plus douce.
  • Jeune vin : le jeune vin n’a parfois pas complètement terminé son développement, et les arômes peuvent être un peu durs et secs. Auquel cas, le carafage est conseillé pour assouplir les tanins.

Vin naturel : ces vins ayant parfois besoin d’un peu de temps pour s’exprimer, il est recommandé de les carafer pour accélérer ce processus. Pour ces vins-là, il est même possible de les conserver dans la carafe un peu plus longtemps que les 2 ou 3 heures recommandées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *